« Les Soirées du Cinéma Russe de Bordeaux »
ont participé à la préparation de l’exposition à la Galerie Tretiakov

« CONSTANTIN KOUSNETZOFF. PARIS. BRETAGNE. NORMANDIE »

« Les Soirées du Cinéma Russe à Bordeaux » ont participé à la préparation de l’exposition « Constantin Kousnetzoff. Paris. Bretagne. Normandie » qui se déroulera à la Galerie nationale Tretiakov jusqu’au 14 mars 2021

Constantin Kousnetsoff (1863–1936), artiste russe, successeur des traditions des impressionnistes français, est pratiquement inconnu en Russie. Issu d'une riche famille de Nijhny Novgorod, il décide à l'âge de 30 ans de devenir artiste et, en 1896, part pour Paris et n'est jamais retourné dans son pays d'origine, bien qu'il n'ait pas complètement changé de nationalité.

Kousnetzoff aimait la Bretagne : la petite ville de Concarneau et l’île de Belle-Île qui sont devenues son deuxième maison où il suit les traces de Claude Monet…
La formation et l'évolution de l'œuvre de Kousnetsoff ont été suivies par des critiques d'art qui ont apprécié non seulement son style impressionniste, son flair coloriste, son émotivité, mais aussi une approche complètement moderne de la peinture.

"Il explore bien moins que les impressionnistes les effets atmosphériques et les fluctuations de la lumière. Dans ses peintures, il cherche plutôt à refléter sa diffusion et l'intégrité de l'espace", Hervé Duval, membre de l'Union Française des Experts en Art (UFE), expert de la peinture bretonne.

C'est grâce à l'initiative du collectionneur et entrepreneur Andreï Shcherbinine, ainsi qu'aux efforts des historiens de l'art Konstantin Eshcherkine et Ekaterina Oussova, qu'il a été possible non seulement de découvrir les circonstances de la vie du "Français russe", mais également contacter ses descendants vivant en France.

Comme résultat, la grande partie de son patrimoine artistique est retournée en Russie : environ 300 peintures, 100 œuvres graphiques et archives.

L’équipe des « Soirées du Cinéma Russe à Bordeaux » a réalisé une interview avec l’arrière-petite-fille de Constantin Kousnetzoff, Catherine Veyret, et des vidéos sur l'impressionnisme et les oeuvres de Kousnetzoff en Bretagne. Les enregistrements seront bientôt disponibles sur la chaîne youtube de la Galerie Tretiakov.

Pour nous, c'était une expérience intéressante et unique : la préparation du projet tout en étant dans les conditions du confinement avec des changements imprévus dans le programme et une adaptation aux conditions de travail inhabituelles. Les rencontres et interactions avec les héros du projet, collègues et partenaires se déroulaient "en direct" et en ligne ! Des attestations spéciales et de nombreuses heures de voyage sur la route «Bordeaux-Paris», rencontres avec des professionnels brillants et cordiaux, de vrais experts de l'art, unis par une volonté de faire un projet en commun malgré les imprévus de la "météo".

En regardant les photos de la maison de la petite-fille de Kousnetzoff à Bordeaux, ou celles des archives de Durant Ruel à Paris ou dans les rues de la capitale française... Nous nous rappelons avec une émotion nos tentatives de "saisir la lumière" et nos recherches minutieuses la similitude des bâtiments et des paysages de la ville avec les peintures du maître, ainsi que nos conversations cordiales avec les participants du projet ...

Nous remercions de tout coeur la famille du peintre et la Fondation de la Préservation du patrimoine artistique de Constantin Pavlovitch Kousnetzoff pour l’occasion unique d’avoir pu travailler sur ce projet et faire connaître son œuvre auprès du grand public.

Nos félicitations
à tous les participants avec l'exposition !

Nous souhaitons qu'elle soit vue par autant de gens que possible et que le nom de Constantin Kousnetzoff soit largement connu du grand public !

L'exposition à Moscou se déroulera jusqu'au 14.03.2021.

Et ensuite ? Il y aura de nouvelles surprises !
L’œuvre du maître sera présentée à Paris dès le printemps.
Suivez nos actualités !

Billets à l'exposition : http://bit.ly/3o8Q0DN

Photos credits

  • Fondation de la Préservation du patrimoine artistique de Constantin Pavlovitch Kousnetzoff
  • Association « Centre des Festivals France Russie »

Dossier de Presse Photos